L' aromathérapie, une méthode douce pour aller mieux

De nos jours, de plus en plus de personnes se tournent vers l'aromathérapie pour soigner les maux et les petits bobos du quotidien.

Alors si vous souhaitez adopter cette solution naturelle pour vous soigner, voici tout ce que vous devez savoir sur l'aromathérapie.

L'aromathérapie en détail :

L'aromathérapie est une médecine douce non conventionnelle qui consiste à utiliser les huiles essentielles dans le but de combattre certaines maladies. Cette méthode naturelle est utilisée depuis des siècles. Les Égyptiens, par exemple, utilisaient déjà les huiles essentielles pour réaliser des fumigations, fabriquer des onguents ou encore pour embaumer leurs momies.

Aujourd'hui, on compte pas moins de 500 essences issues de plantes mais dont seulement une petite partie, environ une centaine, est utilisée en aromathérapie.

Depuis l'Antiquité, les méthodes d'extraction des huiles essentielles ont beaucoup évolué. Les huiles essentielles sont désormais extraites en utilisant des corps gras, des solvants ou encore en faisant de la distillation à la vapeur ou de l'extraction à froid.

Durant plusieurs siècles, l’aromathérapie a longtemps été liée avec la phytothérapie car les plantes étaient souvent à la base de la pharmacopée. Si l'on retrouve les traces de méthodes de distillation ou d'extraction, en Chine ou en Inde, datant de plusieurs millénaires, c'est en Égypte que leur utilisation a été avérée. En Grèce, de nombreux écrits font référence à l'utilisation d'extraits aromatiques. Les Romains les utilisèrent aussi sous forme d'onguents gras.

On attribue au médecin alchimiste persan Jabir Ibn Hayyan l'invention de l'alambic, au xe siècle. Les procédés d'extractions s'améliorèrent par la suite, les pharmacopées les utilisant surtout après le xvie siècle. C'est à partir du xixe siècle, que l'on commença à isoler et classifier les principes actifs des molécules odoriférantes ce qui permit leur utilisation spécifique.

Les usages des huiles essentielles en aromathérapie :

Les huiles essentielles sont utilisées pour soulager divers maux et traiter certaines pathologies. Parmi les usages les plus courants, on trouve :

  • calme et la relaxation,
  • préparation à l'endormissement,
  • amélioration de l’état psychologique,
  • désinfection et cicatrisation des plaies,
  • traitement des brûlures,
  • problèmes de peau,
  • infections bénignes courantes (rhume, grippe, sinusite,...),
  • complément d’un traitement médical chronique,
  • cosmétique,

Ce ne sont que quelques exemples de l’utilisation des huiles essentielles en aromathérapie. Il en existe bien plus notamment par le fait que les huiles essentielles peuvent être associées et mélangées entre elles.

Comment utiliser les huiles essentielles en aromathérapie ?

En aromathérapie, les huiles essentielles peuvent être utilisées de différentes manières selon les effets recherchés. Ainsi, on distingue 4 utilisations des huiles essentielles :

  • voie cutanée, massage et application locale,
  • voie orale,
  • diffusion, à l’aide d’un diffuseur d’huile essentielle,
  • inhalation, quelques gouttes d’huile essentielle sur un mouchoir par exemple.

Il faut cependant rester vigilant car certaines huiles essentielles sont déconseillées voire interdites pour certaines utilisations. À titre d’exemple, l’huile essentielle d’eucalyptus ne peut pas être administrée par voie orale tandis que l’huile essentielle de laurier noble nécessitera l’avis d’un thérapeute avant l’utilisation par ce mode d’administration.

L’aromathérapie en complément de la méditation :

La méditation est une pratique qui permet principalement de se ressourcer et de retrouver une certaine sérénité. Agrémenter ses séances de méditation avec la diffusion d’une huile essentielle peut vous aider à améliorer leur efficacité. En effet, certaines huiles essentielles offrent des vertus apaisantes, relaxantes ou encore destressantes. À noter qu’il est préférable d’utiliser des huiles essentielles bio de qualité.

Voici les huiles essentielles idéales pour la méditation :

  • L’huile essentielle de lavande véritable : c’est l’huile essentielle de référence en aromathérapie de par ses nombreuses vertus thérapeutiques. Elle est particulièrement recommandée pour la méditation grâce à ses effets relaxants sur le système nerveux, apaisants et tranquillisants. En diffusion, l’huile essentielle de lavande vraie est aussi une aide pour lutter contre l’agitation, l’angoisse, les humeurs changeantes, l’hyperémotivité, nervosité, le sommeil difficile ou encore la tension psychique.
  • L’huile essentielle d’orange douce : cette huile essentielle sera utilisée durant la méditation pour ses vertus apaisantes du système nerveux dû aux molécules vasodilatatrices qui favorisent l’apaisement nerveux. Le linalol contenu en grande quantité dans l’huile essentielle d’orange douce présente des propriétés anxiolytiques. Il inhibe la libération de certains neurotransmetteurs impliqués dans l’équilibre nerveux.
  • L’huile essentielle de petit grain bigarade : on apprécie également cette huile essentielle pour ses nombreuses vertus thérapeutiques mais aussi pour son effet relaxant, calmant et ré-équilibrant nerveux. Elle est également préconisée pour favoriser le sommeil, lutter contre le stress, réduire la tristesse, la sensibilité, aider à surmonter les chocs émotionnels ou encore pour soigner le surmenage.

Les contre-indications en aromathérapie :

D’une façon générale, les huiles essentielles sont fortement déconseillées aux enfants de moins de 3 ans, aux femmes enceintes ou en période d’allaitement, ainsi qu’aux personnes souffrant de troubles neurologiques tels que l’épilepsie. Ceci est particulièrement vrai pour les huiles essentielles les plus puissantes, celles contenant des cétones, qui présentent des risques abortifs et neurotoxiques. Parmi elles, citons l’anis vert, le curcuma, le cèdre de l’Atlas, l’eucalyptus, la menthe verte et poivrée ou encore le romarin à camphre et à verbénone.

Les huiles essentielles ont des effets prouvés sur notre santé et notre état d'esprit. Utilisées selon les recommandations, elles nous sont profitables. Il serait donc dommage de se priver de leurs bienfaits.

Articles Récents